Au Jardin Croquant

16 octobre 2018

Les arbres montrent leurs feuilles au Jardin Croquant

Il est là maintenant le printemps au Jardin Croquant,

la preuve par 4 :

DSCN0451

Au centre du Jardin Croquant l'arbre sentinelle se rhabille en attendant le soleil.... 

DSCN0455

Il offre d'élégants perchoirs à ses futurs locataires.

 

 

 

 

 

DSCN0424

Avocatier planté en 2016 

Après une floraison "anormalement" excessive pour son jeune âge et une fructification vouée à l'échec,

il remet son nouvel habit de feuilles pourprées.

Il fera mieux l'année prochaine !

 

DSCN0167

Le kaki planté aussi en 2016 montre fièrement ses bourgeons.

Il a hâte lui aussi de se couvrir de feuilles et plus tard de fruits...

peut-être !

Amitiés et à bientôt.

Mamina

 

Posté par Jardin croquant à 15:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Retour à la source ……d'un Artichaut …archi-chou !

 

Attristée par les évènements climatiques catastrophiques qui ont touché la région de Carcassonne, je tiens à envoyer mon amitié à tous ceux qui de près ou de loin ont subi cette catastrophe naturelle.

Nous sommes si petits ! Et il faut trop souvent des moments de ce genre  pour qu’on se bouscule et qu’on réagisse pour apprécier le bonheur ….

Aujourd’hui, j’ai cette envie d’envoyer quelques poignées de beauté et de bonté qui dégagent du  Jardin Croquant.

Voici pour vous le premier bouquet d’artichauts  2018 du Jardin Croquant 

Bouquet d'artichauts DSCN0397

Un petit peu d’histoire  question de faire hommage :

C’était en juin 2016,  un plant d’artichaut offert par un voisin jardinier de plus de 80 ans très  généreux en  conseils de plantation  et  en bonnes  astuces et moi la jardinière expatriée du Nord de l'île qui voulait tout savoir sur son nouveau coin de montagnes.

Ce Monsieur  connait parfaitement mon jardin réputé à l’époque de merveilleux champs d’artichauts…., les enfants y jouaient à cache-cache… quelle belle image !  Evidemment, j’ai avalé toutes ses paroles concernant le Jardin Croquant….et sa bonne terre si généreuse que je m'empressais de retrouver, mon précieux butin à la main avec cette folle envie de "ramener de l'artichaut dans ce jardin des années 50.

Totalement novice en plantation d’artichaut, j’ai fait au minimum 4 changements d’endroits pour ce plant précieux  … (j'avais bien retenu qu'il ne fallait pas que les racines baignent dans l'eau, ce qui était carrément le cas).

OUPS ! en juin 2017, le précieux plant « vire de la feuille » ,  je le  déménage pour la 4ème fois  du côté Sud vers le côté  Nord, avec une bonne dose de craintes. Je l'ai beaucoup stressé…mais aussi bichonné et à ma grande joie, il s’est adapté. Il devenait l'Artichaut du Nord du jardin.

 Il profitait chaque jour de ma visite matinale et c'esr en août dernier que j’apercevais, surprise, le premier bouton d’artichaut.....  puis le 2ème, le 3ème, le 4ème et  même un 5ème !!! J’étais époustouflée…. Mon respect pour Dame Nature augmente chaque jour davantage !

Il me restait à savoir à quel moment récolter cet artichaut ? 

Une virée en début du mois au marché du village...

Oh ! des artichauts sur les étalages… 

Des photos pour le mettre en pages...

Avant sa cueillette pour la jardinière sage.

C'est avec fierté que je vous présente mon premier artichaut archi-chou

Fleur-mère archi-chou !DSCN0401

 

Une petite pesée s'est imposée.... il était tellement beau !

DSCN0518

 

 

COMBIEN DOIT PESER UN ARTICHAUT A SA RECOLTE ? Le savez-vous ?

Toujours est-il, qu'une fois cuit, il a été dégusté à la vinaigrette.

Plat du pauvre ....... peut-être ....... mais si plaisant à savourer !

Avec toute mon amitié.

         C'était Mamina et son premier

DSCN0520

 

 

Posté par Jardin croquant à 14:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 septembre 2018

Hortensias en parade

Puisque le soleil joue à cache cache,

Petit clin d'oeil aux hortensias

Qui offrent leurs jolies têtes

Dans la fraicheur encore présente de la Plaine.

hortensias 2018 1

DSCN9758

DSCN9757

DSCN9756

Posté par Jardin croquant à 13:50 - Commentaires [12] - Permalien [#]

11 septembre 2018

Pour le plaisir ... et le confort des yeux

Quelques éléments de ma précédente mosaïque,  un peu mieux visibles........pour  le bien-être de vos yeux ..... n'est-ce pas Nath ?

DSCN9152

DSCN9153

DSCN9156

DSCN9118

 

 

 

 

Les azalées règnent en stars dans l'humidité de la Plaine.  Elles ourlent  et embaument les bords des routes. 

DSCN9475

DSCN9145

 

 

 

 

 

 

La médinilla speciosa s'enpourpre en ce moment et offre déjà ses baies aux oiseaux du Jardin Croquant

Tandis que lcapucine, princesse de tous les recoins fait de l'escalade !  Ses graines sont déjà à maturité, pour le shampoing de nos petites têtes blondes et brunes.

DSCN9143

DSCN9144

 

 

 

 

 

 

 

 

Le goyavier a tiré sa révérence dans le village mais fait encore son roi au Jardin Croquant et sa jardinière savoure sa pulpe rouge bourrée de vitamines.

DSCN9725

 

 

 

 

 

 

DSCN9205

 

 

 

 

Le régime de bananes a encore froid... il lui faudra patienter avant que ses fruits n'aient leur robe jaune et prennent place sur la table du petit déjeuner

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCN9227

DSCN9226

 

 

 

 

 

 

 

 

La jardinière est heureuse de vous sous-peser la première courge de Siam 2018  : 3 kilos !

Voila, j'ai essayé de faire de mon mieux....  pas sans mal je l'avoue (manque de pratique évident !). Des espaces vides non souhaités par moi entre les photos ! Pourquoi ?

N'hésitez surtout pas à me donner vos avis et surtout vos astuces pour que je puisse vous présenter le beau et bon croquant de mon généreux jardin.

A bientôt

Mamina

 

 

 

 

 

Posté par Jardin croquant à 13:53 - Commentaires [9] - Permalien [#]

03 septembre 2018

Printemps à petits pas .....sous les tropiques

Bonjour à tous !

Quoi de plus beau et de plus ressourçant que les premiers bourgeons ...... ceux qui surplombent les petites herbes qui se bousculent et nous annoncent le printemps.

Voici pour vous, une petite palette du Jardin Croquant toujours aussi généreux.

 

mosaique de printemps 3 sept 2018

L'azalée est reine à la Plaine et démarre déjà son cortège. Elle nous offre de frais bosquets et des haies pimpantes parfumées.

Le goyavier, fruit des vacances a fait sa révérence. Ceux du Jardin Croquant traînent encore la patte et laissent encore savourer les bienfaits  de sa richesse en vitamine C.

Les capucines spontanées dévallent déjà les pentes des sentiers de randonnées et jouent à saute-moutons sur les monticules d'herbes sauvages, au plus grand plaisir des infatigables abeilles.

La médinilla speciosa fait son show et proposera bientôt ses  grappes de baies pourpres en régal aux oiseaux.

La marguerite du Cap immaculée cotoie les fleurs jaune soleil des courges.

et La courge de Siam s'offre en cadeau à la jardinière.

Belle journée à vous ! A bientôt.

Mamina

 

 

 

Posté par Jardin croquant à 11:55 - Commentaires [9] - Permalien [#]


17 juillet 2018

Arbre sentinelle et nid d'amour !

Après un temps de pause de la jardinière.....

Pendant lequel Jardin Croquant était libre  des journées entières

et ce durant 3 mois.....

Et que Dame Nature reprenait ses droits.....

Dans l'art et la manière.

Bonjour frisquet de la Plaine ....

 

                            DSCN9224                                               10 juin 2018Arbre sentinelle et toute sa ramure jaunissant signant l'automne, théâtre d'une histoire d'amoureux !

 

DSCN9206

La cavité de l'arbre a été repérée .... il ne reste plus qu'à la proposer à la dulcinée.... et la convaincre...pendant de longues.... mais très ès ès longues minutes.......

 

La sentinelle d'hiver

Juillet 2018 : Arbre sentinelle tout déplumé = période fraîche bien entamée : température ce jour 26° à l'extérieur (et 19° dans la case), ciel un peu nuageux ... nous sommes en hiver .

Pour vous, voici une petite histoire attendrissante et captivante au milieu du Jardin Croquant 

C'était le 10 juin dernier, l'arbre "sentinelle" ( sa variété n'étant pas encore déterminée),  a offert un gîte royal à un couple de moineaux créoles et moi j'ai bénéficié d'une leçon de morale. 

Un couple ailé amoureux (surtout lui !) que j'ai observé, le nez en l'air, pendant que je me réchauffais au soleil, à l'heure de la récréation .... 

Subjuguée par la patience et la persévérance du moineau mâle, j'ai un peu fait perdurer la récré .... je ne peux donc vous priver de cette belle leçon de vie,  toute en photos.

Les moineaux créoles sont nombreux dans l'île et font partie du décor quotidien toute l'année.  De leur guilleri, ils égayent sans cesse l'ambiance et offrent une mélodie gaie et apaisante que ce soit sous les filaos au bord des plages, dans les jardins ou parcs publics, sous les lambroquins des maisons créoles... 

Nous concernant, plusieurs couples de moineaux voire même des familles nous avaient accueillis en concert lors de  notre arrivée à la Plaine en 2015. En effet, il s'agit de moineaux domestiques. Au Jardin Croquant, ils ont le gîte et le couvert.  Il y a aussi un arbre tout au milieu du jardin. Bien qu'il ait subi un  impérieux et sévère élagage, il nous offre de son mieux des feuilles sur ses branches frêles depuis 2016. Il nous annonce les saisons aussi, et il sert de tremplin aux aller-retours des moineaux qui se nichent sous les lambroquins de la varangue.

Cette année, c'est la cavité en haut de l'arbre qui a été choisie par le héros de mon histoire pour nicher sa belle et leurs petits à venir ....

 

DSCN9210

 Le mâle est d'une patience infinie lorsqu'il s'agit de convaincre sa belle d'entrer dans le nichoir naturel qu'il a trouvé.

Vous le voyez,  tout en haut ? sûrement !  mais vous n'entendez pas son piou-piou énergique pour que sa belle veuille bien descendre jusqu'à l'entrée de la "maison".

DSCN9244

 Il  lui montre inlassablement l'entrée qu'il franchit toujours gaiement.... une fois, deux fois......et plus de fois encore.

DSCN9261

Sur son perchoir,  la dame-oiselle se fera prier pendant une heure ! Elle zieutte, perchée sur sa branche... craintive ? ou pas assez amoureuse ?

 

DSCN9303

Monsieur oiseau ne se lassera jamais.... doté d'une persévérance héroïque !

 

DSCN9298

 Il s'occupe à se faire un brin de toilette, question d'être frais et dispo...

 

DSCN9327

Puis, entame une nouvelle discussion pour persuader la belle qu'il est temps qu'elle se décide à le suivre....

 

DSCN9291

 

Il est trop chou cet oiseau, il se rapproche sur la même branche pour la rassurer.... "c'est vraiment le moment....d'y aller !"

DSCN9278

 D'une patience sans limite, il descend d'un étage pour se poster devant l'entrée et il  attend encore et encore......

battements d'ailes

La belle ne se décide toujours pas.....

L'amoureux joue  alors sa dernière carte  : une parade et des battements d'ailes frétillantes pour la faire craquer.

 

DSCN9306

   Et ça a marché ! 

 

DSCN9334

Une parade de plus.....et en moins de temps qu'il ne faut pour un 3ème battement d'ailes.........elle était déjà près de lui......

Tout peut enfin commencer pour eux !

 

 

timbre oiseaux

Ces habitants remarquables ont mérité un timbre à leur effigie !

Merci Dame Nature de m'avoir fait profiter de  cette belle leçon de vie !

De vous à moi, j'ai été ravie de vous retrouver et de partager cette petite histoire avec vous. 

J'avoue que ma récréation du 10 juin a été un peu longue mais cette intrigue amoureuse méritait bien cet effort n'est-ce pas ?

Je vous envoie toute mon amitié.

Mamina qui reprend du clavier avec appréhension.....

A bientôt.

 

Posté par Jardin croquant à 20:19 - Commentaires [7] - Permalien [#]

16 mars 2018

Dentelles, cornet et élégance....

Les pluies rafraîchissent le Jardin Croquant et la grande végétation est fière de travailler....

 

 

Fougère fronde

 

Côté nord, la dentelle se prépare chez la fougère arborescente

 

conflore cornet

 

Côté sud, la feuille en cornet du conflore pourpre joue son rôle de balisier

C'est le décor de ma journée !

Belle journée et amitiés 

Mamina

 

Posté par Jardin croquant à 14:46 - Commentaires [11] - Permalien [#]

12 mars 2018

Nouveau trésor au Jardin Croquant !

Une plante spectaculaire

C'est l'été à la Réunion, c'est la floraison du curcuma.

 

Pas de devinette pour cette plante extraordinaire que je catalogue personnellement de miraculeuse !

Avant d'aller plus loin, quelques notes botaniques : le curcuma est une plante rhizomateuse aromatique issue de la famille des Zingibéracées, d'origine indienne. Sa culture est facile (du moins chez nous) en pleine terre  au  soleil ou à la mi ombre dans un sol bien drainé. Peut aussi être cultivée en pot. Les fleurs peuvent être roses ou blanches.

Les miens ont des fleurs blanches. Les pétales translucides sont même comestibles en salade composée. 

curcuma4

 

En principe, tous les jardins créoles comptent  une touffe de cette plante-épice utile et précieuse !

Le Jardin Croquant n'a pas dérogé à la coutume puisqu'il y en avait tout un caro !

 

curcuma3

En juillet 2017, j'en ai placés 3 près de la palissade de mon potager

En a peine 5 mois, le feuillage atteignait 70 cm !  Leur nouvel emplacement leur convenait tellement bien que des fleurs apparaissaient déjà en novembre, à mon grand bonheur.

curcuma2

Les épis d'un blanc-porcelaine teinté de jaune illuminent en ce moment le feuillage vert "palmier". 

 

 

curcumaRacine

Un pied déraciné par les dernières fortes pluies.

Je l'ai briqué pour vous faire voir ses rhizomes 

Les rhizomes  se développent pour être mûrs avant la période fraîche de mai. Les feuilles jaunies et desséchées signeront alors le moment de la récolte que je ne manquerai pas de photographier pour vous.

Personnellement, je n'avais jamais cultivé cette plante mais je connais bien les qualités de la poudre obtenue de ses rhizomes pour  colorer les caris, les sauces  et  relever leur goût.

J'ai d'ailleurs quelques souvenirs  de ce "safran" du pauvre pour ses  bienfaits thérapeutiques.

Du coup, pour pimenter ou plutôt pour "safraner" mon article, je ne résiste pas à l'envie de vous raconter ces petits moments simples de mon enfance nostalgique : 

- A l'époque de nos 8 ans, nous courrions tous pieds-nus dans les galets coupants des sentiers serpentant nos cases.... et les entailles aux orteils étaient fréquentes.... pas de souci dans ces cas-là ..... maman-docteur avait le remède : un peu de poudre de "safran"  sur la blessure "aïe ça piquait"... mais c'était toujours efficace !  la guérison était assurée dans les 2 jours et c'était reparti pour nos cabrioles dans les sentiers escarpés.

- Et de 2 : un rhume trop lent à partir et une toux un peu "grasse" ..... et hop un "doigt"  de "safran mûr" mis à bouillir dans du lait.... et la tisane miélée faisait disparaître toux et rhume !  

C'était plutôt pas mal je trouve pour un safran du pauvre ! 

C'est pour tout cela que je valorise autant ce "safran" péi  indispensable à nous tous, les réunionnais. 

J'espère avoir  réussi à l'encenser à ses justes valeurs !

J'espère aussi vous avoir apris des petites choses sur ce condiment créole.

Que seraient nos caris d' poulet, nos riz jaunes, nos z'embrocales,  nos sauces de poissons et crustacés sans cette poudre "safran" assurant le soleil dans nos assiettes ?

A bientôt pour d'autres découvertes au Jardin Croquant que vous venez de visiter.

 

3fleurs curcuma

 

Mamina  

Posté par Jardin croquant à 13:49 - Commentaires [18] - Permalien [#]

07 mars 2018

Pour vous faire patienter....

Bonjour à tous,

Je vous envoie cet essai de photos presqu'en "mosaïque" pour vous faire patienter ...

 

cascades mosaïque

L'eau du ciel est tombée à flots ces trois derniers jours et les cascades sont par milliers sur mon île très arrosée.

La mienne que vous connaissez déjà n'est pas aussi grosse que celle du Niagara de Sainte-Suzanne mais,  elle a ce quelque chose en plus, elle gronde et glousse de joie en nous offrant son précieux liquide.

Les conseils sont toujours bienvenus pour que je m'améliore en matière de présentation de mes photos.

Le mystérieux légume se prépare à être révélé...

 

DSCN0668

Et voici pour vous, mon ciel ensoleillé du jour

 

Très amicalement, Mamina

Posté par Jardin croquant à 08:12 - Commentaires [7] - Permalien [#]

27 février 2018

La 2 ème pépite verte ... la voilà !

Voici donc ce légume dont je vous  fais l'éloge depuis quelques jours déjà.

 

 

 

 

J'avais pris ces photos en 2016...

A cette époque je ne rêvais pas de faire de blog de tout ce qui se croquait au jardin....  ce qui explique le nombre infime de photos.Je vous avoue donc, qu'avec le recul j'ai un petit regret car cela aurait été fantastique de vous montrer notre caro, puis notre grosse récolte.

deMtGaillardAlaPlaine30Avril2016 030

Vue d'ensemble, d'une partie du terrain prit d'assaut par

les lianes magiques.

 

de courge  pintade ou  courge de  siam ou courge aux graines noires....

 

juillet2016 047

 De plus près, la voici pas encore mature.

Remarquez les feuilles qui ne sont plus tachetées comme au départ

 

juillet2016 048

juillet2016 049

 

 

juillet2016 062

Surpris par la vitesse de croissance et du nombre de fleurs, on a décidé de cueillir LA première courge....

et c'est sur celle-ci que le jardinier a mis son dévolu.

courge de siam

 

 

calebasse

Découpe facile, peau encore tendre

mais hop là ! graines encore très tendres, chair brillante et d'un croquant surprenant au goût sucré !!!

Dubitatifs, on a dédidé de la préparer en crudité

Ce fut un régal, plus croquant que croquant et surtout d'une rentabilité sans pareil !

(1/4 de courge râpée a rempli tout un bol ! de quoi satisfaire l'entrée de 4 personnes )

 

C'était la courge économique du Jardin Croquant

Nombreux ont été les amis à la découvrir et à la déguster sous toutes ses formes.

  

 Plus de mystère  non plus pour vous concernant cette courge maintenant.

 Vous la connaissiez n'est-ce pas ?

Et si c'est le cas,

n'hésitez surtout pas

à me conseiller pour la cuisiner encore mieux

Merci à tous et au plaisir...

Mamina

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Jardin croquant à 15:44 - Commentaires [9] - Permalien [#]